Distorsion temporelle…

Le temps est finalement quelque chose de psychiquement maléable, quand on y pense… Vous ne trouvez pas ?

1h avec mes enfants quand ils sont de bonne humeur et adorables = 5 minutes

1h avec mes enfants quand ils sont sur le point de se coucher et se tapent dessus, sont sur les nerfs = 4h.

1h à écrire, un soir d’inspiration = 10 minutes

1h à écrire, en étant coupée par le téléphone et diverses sources de perturbation = 1 siècle.

40 minutes de téléphone avec quelqu’un que j’aime = 5 minutes

5 minutes de téléphone avec quelqu’un qui me gonfle = 1h.

44 heures de week-end dans la bonne humeur et la complicité = même pas un après-midi.

6h à tenter de redescendre sur Terre et se remettre dans le bain = 3 jours.

Franchement, on m’a volé des heures, ce week-end. Je ne sais pas où elles sont passées. Tant de rires, de détente, de complicité, de blagues débiles, de discussions presque philosophiques, de beaux paysages et d’oxygénation, de vues à couper le souffle… Où donc sont passées ces heures ? Je l’ignore. Mais vous qui êtes chez-vous, regardez bien dans vos fonds de tiroir et sait-on jamais…

Et si le luxe, c’était le temps ? Pouvoir en faire ce qu’on veut, pouvoir râler qu’il passe trop vite, pouvoir profiter de chaque minute dans un autre cas… le temps, simplement ? Ce week-end, j’ai fait réserve de ces minutes, pour les distiller au compte gouttes dans mon esprit lors des plus longues minutes à douter ou être totalement dans le blues.

Le bonheur n’est qu’à quelques minutes de ma réalité, et ce plusieurs fois par jour. Et vous ?

Image

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s