S’élever encore…

Image

Franchement, soyons honnêtes, il y a certaines personnes, qui sont nombreuses… dont nous n’accepterons jamais la moindre remarque ou critique. Toutes façons, celles-là, ce n’est pas leur rôle et même si elles pensent le contraire, ça ne le sera jamais. Ces personnes là, se donnent de l’importance en nous pourrissant la vie à coup de « tu sais, je ne veux pas me mêler de ça mais…. »   bah, mêles-toi en pas alors ! Ces personnes là sont à ranger très loin dans un tiroir poussiéreux et les y laisser croupir.

À côté de ça, il y a les personnes dont on a plaisir à écouter les conseils, surtout pour ne pas les suivre. Les amis plus ou moins proches, ceux qui aiment ce que l’on fait mais sont un peu jaloux des fois. Ceux qui ne sont pas jaloux mais estiment que c’est facile à faire et donc, que l’on peut bien mieux faire sans le moindre effort, suffit « de s’y mettre ». Ceux-là, on ne les range pas, mais on les écoute d’une seule oreille, histoire de ne pas être tentés de leur répondre « Essaie à ma place et après, tu reviens me faire ch*** »

Viennent ensuite ceux, dont l’avis nous importe vraiment. Ceux qui peuvent se permettre, au nom d’une amitié et d’une franchise établie, de dire même du mal sans que l’on s’en formalise… Heureusement, ils sont rares. Sinon, nos nerfs finiraient par en pâtir.

Et de temps en temps, dans une vie, apparait, ou apparaissent (mais c’est quand même rare d’en croiser plusieurs) une personne avec laquelle se crée un lien tel que la moindre critique, remarque ou même compliment…. est assimilé avec la force du centuple. Chaque mot négatif fait l’effet d’une gifle aller-retour, chaque compliment propulse vers les nuages. Et une fois les émotions passées, on se rend compte que l’on a réagi trop fortement, en bien ou en mal… mais que c’est une remarque ou un compliment, qui peut faire avancer. On se calme quelques minutes, on s’excuse si on a mal réagi, et on avance, encore et encore. C’est avec cette personne là, ou ces personnes, que c’est dur à gérer de temps en temps, car les émotions prennent le dessus avant que la raison fasse admettre qu’elle ou elles, ont raison. Certains volcans s’éveillent,  les passions se déchainent, on dit des mots que l’on n’aurait pas du prononcer…. et après, on se rend compte que, non seulement ils sont justes mais qu’ils sont aussi preuves d’amour ou d’amitié (et je ne fais là aucune allusion à une chanteuse québécoise et l’un de ses titres).

Grâce à de telles personnes, à nos côtés contre vents et marées, prenant le risque de la vexation passagère, étant sûres de nos partages et du fait que cela n’ébranlera aucune force entre nous… que l’on peut chercher à atteindre l’élévation.

Je pense qu’une personne que je connais, en lisant ça, va prendre l’article pour elle. Et elle aura raison. La réflexion avance, j’avance aussi et j’espère être et rester digne de ses remarques qu’elle qu’en soit la teneur… Toi, à qui je parle, au travers de mots qui sont pour tous… sache que j’y tiens. Je n’y renoncerai pas… ni à toi, ni à ces mots qui sont l’essence même de ce qui nous lie.

Vous, qui me lisez… faites attention autour de vous, vous avez certainement quelqu’un comme ça dans votre entourage.

 

Publicités

Un commentaire sur « S’élever encore… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s