Historietas….

Le Dictionnaire abrégé du surréalisme donne du cadavre exquis la définition suivante : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. »

Surréaliste. Oui, c’est bien ça. C’est bien le mot qui convient.

Je sors de la lecture incroyable de « Historietas », aux Editions Edicool, en livre numérique. Vous me direz que j’ai un manque d’objectivité, étant donné que ma participation chez eux pour « Les dix font le sapin » sort aujourd’hui.. mais non. Je n’ai aucun parti pris et j’aime toujours autant lire, même si le temps manque lorsqu’on écrit, pour lire.

Là, j’ai pris le temps, intriguée par le concept. Je connaissais déjà le concept des « 10 » (10 auteurs, 10 textes, 1000 mots chacun, je vous en ai déjà parlé). Là, cela va beaucoup plus loin. Ils ont eu l’idée complètement barge d’utiliser ce principe de cadavre exquis pour en faire une sorte d’histoire à tiroirs, ayant comme fil d’Ariane, un billet de loterie.

Ce billet passe de mains en mains, est volé, froissé et connait pas mal de sorts étranges avant d’arriver à sa finalité. Fatalitas, vous avez dit ?

Alors, sans mentir, j’ai trouvé ça grand. Très grand. Parce que pour avoir essayé il y a très peu de temps, je peux vous dire que c’est très contraignant, d’écrire avec un nombre de mots donnés. Alors, pour vouloir en plus rajouter une contrainte… et des impératifs délirants entre thèmes et finalités… il faut être soit talentueux, soit fou, soit les deux. Et je pense que  mes amis auteurs, et les autres faisant partie de cet e-book… sont les deux.

Filez… c’est pas cher, c’est court, vite lu, vite dévoré… vite à relire, vite à partager sur vos réseaux sociaux… faire tourner pour que chacun le lise. C’est assez surprenant pour que vous vous y intéressiez.

Ah… autre chose: je n’ai pas de tablette ni liseuse. J’ai pu le lire. À bas les clichés, le livre numérique ne demande pas forcément d’investissement matériel. Le logiciel de lecture, si vous commandez le livre en format mobi par exemple, est gratuit.

Intrigués ? C’est par là:

http://www.edicool.com/Historietas.html

Craquera ? Craquera pas ? Allons, comme disait notre cher ami Oscar « la meilleure façon de résister à la tentation, c’est d’y céder ».

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s