D’échanges en lettres…

Connaissez-vous encore la correspondance ?

 

Vous savez, la vraie. Celle où l’on écrit en prenant le temps de le faire, celle où l’on lit la réponse reçue… Celle où l’impatience d’une réponse est aussi excitante que celle d’un cadeau les veilles de Noël…

Il y en a même, comme moi, qui utilisent encore du papier, bien choisi. Écrivent en buvant un thé chaud, un paquet de petits biscuits à côté, tentant de ne pas laisser de miettes dans la missive… laissent vagabonder le message à envoyer et choisissent même le timbre à apposer sur l’enveloppe…

De ces échanges épistolaires, naissent parfois de beaux échanges.

Ce n’est sûrement pas sans réflexion aucune, que l’on m’a cité un dialogue de « Cyrano de Bergerac » dans un courrier récent… bien que l’exégèse de ce texte de génie, dépasse la capacité de mes neurones nocturnes peu actifs et sous doliprane.

 

Vous ne connaissez pas, trouvez ça ringard ou dépassé ? Vous devriez essayer. Loin de moi l’idée de vous donner des leçons, mais le fait est que… attendre quelques lignes et les savourer tel un carré de chocolat après un effort, est une chose résolument délicieuse et relaxante.

D’ailleurs, je vous laisse, j’ai un courrier ou deux à faire. De belles lettres en jolis mots, le partage avance.

 

 

Bien  à vous..

Image