Ce soir là

Ce soir là, il avait hésité des heures.

Une soirée des plus magiques, un bon repas. Une centaine de regards échangés et des mots autant volatiles que subtils…

Après ça, Caryl ne verrait plus Mauricette.

Plus avant des semaines, des mois.

 

Mais comment lui dire. On ne dit pas ces mots après quelques semaines, quelques jours. On les construit, on les vit. Pourtant il fallait qu’il les lui dise. Il le fallait vraiment. Ne pas la laisser partir sans qu’elle le sache…

 

Il avait voulu le dire à l’apéro. Puis au repas. Puis au dessert. Il avait hésité lors de leur balade digestive. Il avait songé à le faire en fermant la portière de sa voiture. Paralysé.

Et là, devant sa porte d’hôtel, quelques heures avant son départ… il le dit. Sans un son. Lire sur les lèvres, elle devait savoir faire.

« Je t’aime… »

Aucun son n’était parvenu à sa bouche. Son coeur s’était arrêté dans son regard, sa respiration ne reprendrait que demain…

 

Elle n’avait pas pu répondre. Juste.. le serrer dans ses bras, si fort que des fourmillements traversaient ses mains… Il l’avait dit… et elle repartait.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s