Quand l’inspiration étouffe…

Image

Quand l’inspiration étouffe, c’est tout un souffle qui manque.

Un souffle de vie, de mots, de coeur.

Pourtant, il suffit d’un rien. Un regard, une phrase, une blague, une lettre, une discussion ou même un appel en absence sur un téléphone… pour tout relancer.

Oh non, elle n’hiberne pas, ma muse. Elle se terre, se repose pour mieux s’enflammer d’un coup.

D’une étincelle à mon clavier, du crépitement débutant au brasier sans fin… il n’y a qu’un claquement de doigt, un battement de cils.

Alors ne vous en faites pas. Je suis encore là. La braise reprendra sans prévenir, quand la fatigue et les virus auront lâché ma peau et mon esprit. Quand j’ouvrirai à nouveau la boîte de Pandore pour laisser les idées courir dans mes rêves de papier.

 

Phoenix j’ai souvent été… renaître je ferai. Encore… toujours, à nouveau. Dans chaque mot, ce souffle de muse aura sa place. Comme un soupir qui aide à reprendre la sérénité là où on l’a laissée.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s