Etait-ce toi ?

Était-ce toi, ce matin dans ma tête, ce midi sur le bout de mes doigts et dans ce froid ?

 

Était-ce toi, pendant ces moments de flou avant café ?

 

Était-ce toi encore ces dernières semaine dans l’encre de ma plume et le clapotis du clavier ?

 

Était-ce toi, sûrement, ces nuits d’insomnies la tête dans les nuages et le coeur au ralenti ?

 

Était-ce toi au cours des heures inquiètes de ma petite existence ?

 

Était-ce toi, dupliquant la joie tout en divisant les peines ?

 

Était-ce toi, sans aucun doute, à mes réveils en sursaut, apaisée par le trouble ?

 

Je pense que tu as plusieurs prénoms, souvenir, mais je sais que c’était toi, à chaque instant qui s’est écoulé, pendant lequel ma tête part en évasion instantanée… détente momentanée…

 

Tu es là, souvenir: ami, proche, partageant ton nom avec celui des autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s