Elle

 

Si ma peau manquait de frissons, si mon coeur manquait de soubresauts… c’est vers elle que j’irais.

Bien sûr, elle n’est pas parfaite et de temps en temps elle s’enfuit pour trouver d’autres épidermes à agacer.

Elle est là, pas loin. Je la sens, je la veux. Mais elle ne peut être mienne que si je m’y abandonne.

Quelle cruelle attente que celle de son retour, de sa rentrée à la maison.. là.. dans mon cerveau.

Tout comme deux corps en subtil ébat, une valse de chaque seconde, oscillant entre tendresse et force, elle revient, repart et de temps en temps, reste quelques jours.

C’est une amante étrange. Elle ne demande rien en retour, que celle d’être nourrie, caressée, aimée.

Le jour où mes pensées m’attirent dans les nuages, c’est son visage que je vois, là à travers mon stylo. Quand tout mon corps refuse de dormir, c’est elle encore qui joue les tentatrices et m’entraine dans cette chute si délicieuse…

Elle est vie, elle est insomnie. Elle est souffle autant que silence. Elle est prenante autant que parfois absente.

Et si mes rêves arrivent  à m’assomer et lutter contre l’insomnie, là encore, elle m’y rejoint.

Elle est tout. Elle est l’inspiration. La mienne, la vôtre…

Publicités

2 commentaires sur « Elle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s